Le manteau de l’hiver……….(tout chaud #2)

Pour ce second essai de la cousette d’un manteau, je me suis lancé sur un modèle Burda choisi par Maman……. dans le magazine du mois de Novembre 2013 le modèle 116 précisément :

000001880961

elle a aimé le volume, les manches 3/4 et le côté épuré du style, seulement voilà le gris bleu ne seyait pas du tout à son teint, nous avions chercher lors de notre virée parisienne du mois de novembre. Du coup elle avait choisit sur un de mes sites de tissus un beau tissu en laine bouilli très spectaculaire .

Sauf que le prix du mètre c’était pas possible, les soldes sont arrivées et le prix étaient toujours impossible pour maman comme pour moi, j’ai donc fait les soldes et je suis tombée sur un super drap de laine bleu pétrole bien plus dans mes moyens et sa doublure en Taffetas à reflet :

20140118_140525

Aller hop c’est partie, un modèle assez vite réalisé, je n’ai même pas regardé le degrés de difficultés. Entre la relève de patron et la couture et les finitions à la main (ourlets de manches, ourlets manteau et doublure) sans marge de couture,  il m’a pris une journée et demi avec les pauses syndicales bien sur………… Et voilà le beau manteau de son hiver 2014………..

20140215_180718

Euh Maman aime son manteau hein, elle a juste oublié de sourire……..

20140215_180755

Le volume de face

20140215_180746

Le volume de dos………… avec les poils des chats qui ont eux aussi aimé le drap de laine ^^

20140215_180732

Détails des découpes & pinces épaules………….

20140215_180808

La doublure taffetas à reflets

Mamounette va avoir bien chaud  cette hiver surtout que pour la saint – valentin son gentil mari lui a offert une superbe veste en cuir rouge bordeaux………

Bon les photos sont pas géniales, le temps hier était grave pourris dans le Loiret, et y’ avait un vent au secours !

Publicités

La R………. Défi du 20 Avril 2013

La R………. Défi du 20 avril 2013

En ce Magnifique Samedi 20 Avril 2013, une très bonne amie à moi, Lulu pou les intimes et mon Assistant « sans peur & sans reproche » (enfin plus maintenant hein…… quel dommage c’est super de travailler avec Eddy, va vraiment falloir que je pense à te promouvoir à un autre poste mais comme je disais hier euh…………….. non pas encore, fin de séquence nostalgie).

Nous ont fait la merveilleuse joie de se Marier, donc bien évidement vous aurez tous compris que mon fabuleux défi du 20 avril était la Robe, vous savez celle qui fera de vous la Reine du jour, fera baver les copines, enfin bref celle qui vous donne envie de passer par la case mairie vous aussi, rien que pour le plaisir de porté cette robe unique entre toute……..

Unique c’est le bien mot, le défi consiste à transformer une robe déjà existante de chez bippppppppppppppp pas de pub pour devenir la robe de rêve de chez bipppppppppppppp toujours pas de pub et de toute façon au finale la robe sera de chez bippppppppppppppppppp pas de pub et bien si puisqu’elle sera une Wil do bien sûr ! séquence image

mms_img1656336048 2               cybelia

la robe à l’origine                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             le rêve de la future mariée

La robe de rêve ne rentrait pas dans le budget, et en bonne copine que je suis , je lui fais remarqué qu’il lui couterait bien moins cher de modifié une robe existante ou d’acheter une robe de base à transformer, ce à quoi elle me répond qu’effectivement elle y avait pensé, et que ça tombe  bien que je lui en parle, puisque je fais de la couture je vais peut-être pouvoir l’aider:

– Bon ben euh…… oui je veux bien t’aider mais je te promet rien, je te rappelle que je suis débutante en couture, et qu’en plus je ne m’appelle pas flash j’aime prendre mon temps !

– Pas de soucis, je te fais confiance……………………….

Et voilà le défi est lancé, il me reste un mois et 20 jours pour réaliser la robe et faire d’elle une princesse qu’elle est déjà soit dite en passant.

Séquence image :

20130308_124445   20130308_124456

20130308_140319  20130308_111647

Modification apporté le jour ou la robe est arrivée :

Retrait des dentelles et ouverture de la robe pour la création du laçage

retrait d’une partie de devant du bustier

Voilà une bonne chose de faite, ce n’est déjà plus la même robe, maintenant me je pars en quête du taffetas satinée dont je vais avoir besoin pour rajouter et rallonger la traine, du tulle en veux-tu en voilà, de la dentelle et d’un patron de robe s’approchant de la robe final etc etc……………

Le taffetas utilisé vient donc de l’unique magasin de tissus dans le coin perdu ou je vis (quel chance me direz-vous !), le tulle aussi d’ailleurs (Tous tissus à Challette sur loing 45) , toutefois pour les guipures  j’ai déniché une super boutique de dentelle sur le net Passions dentelle  (http://passiondentelle.com/), le patron lui vient de chez Mc call’s (M6097 http://www.spimo.com/patrons-de-couture/patron-mc-call-s/deguisements/1595-patron-mc-calls-m6097-deguisement-victorien.php?product_qty=1&product_options__t=AA) et les accessoires divers et variés voir Mon marché c’est chez……………

Bien armé, je me lance pour me rendre compte que la machine à coudre va rester relégué dans son coin !  à la mimine coudre tu devras ! peut être pour la traine la MAC tu utiliseras ! sang et eau tu sueras !  stress tu géreras ! etcétéra !  ha ha  ha (même pas drôle)………. enfin de compte le patron ne servira pas , j’ai juste étudié en grande partie les instructions de montage vous devinerez sous peu pourquoi.

Séquence émotion (pour moi) euh non nous ne sommes pas avec Hulot mais plutôt Hublot pour les images :

20130313_190345

20130309_165401

– Pose du tulle drapé sur le haut du bustier avant et arrière, mine de rien vous envisagerez qu’il faut minimum 6 mètres de tulles souples pour réalisation ce drapé. J’ai bien écrit drapé et non froncé !!

– Pose de biais sur le pourtour du bustier et le galon de finition

En faisant la photo de droite je me suis rendue compte que le drapé ivoire ne rendait pas justice au noir j’ai donc enlevé une partie de droite pour une meilleur symétrie et un rendu plus esthétique……….

Hier, on m’a fait la remarque que ça devait être très difficile à réaliser et bien non sachez que c’était la partie la plus facile à faire, car après je me suis arrachée les cheveux pour recouvrir le buste et placé le drapé en tulle pendant plusieurs jours……………………. Comme je ne possède pas de mannequin de couture (appel au don…………… :(())  ) et que cet achat n’est pas prévu dans mon budget dans un futur proche en désespoir de cause et plus de cheveux au bout de 4 jours la mariée c’est proposer de faire le buste mannequin et comme par hasard, le drapé c’est posé comme une lettre à la poste le tout en moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire, non mais  franchement , je l’aurai fait venir de suite j’aurai gagné du temps et qu’il me resterait touts mes cheveux !

20130312_171805  20130312_171441   20130313_190149

Est venu en suite la « sous-jupe » en tulle dirons-nous qui elle par contre sera froncé,  5.5 mètres cousus à la main bien évidement, venant s’insérer sous la « surjupe » et sa traine, pose du bouillonné et rallongement de la sur-jupe pour crée la traine……………..
J’ai acheté le patron surtout pour les instructions de montage et de couture, car si vous suivez le lien plus haut vous pourrez constater qu’il s’agit à la base d’un déguisement victorien qui se compose à l’arrière d’une sur jupe bouillonné avec une traine amovible, la réalisation du bouillonné est somme toute très facile, le plus dur a été de le rendre harmonieux sur la base existante qui n’est pas symétrique. après mes quelque essaie afin de voir le rendu et de mesurer la longueur de la traîne nécessaire, j’ai pris quelque jours de réflexion malgré le faite que j’avais étudié en profondeur les instruction de montage, je n’arrivais pas à voir comment coupé et posé cette traîne amovible, en premier lieu j’ai laissé tombé le côté amovible ensuite je me suis penchée sur la coupe, j’ai donc posé à plat le bas de la jupe, j’ai recopié dans sa largeur complète le bas et rajouté ma longueur et le même manque de symétrie (je retiens qu’il faut une sacré place de disponible pour l’envergure……..)

   20130317_152613    20130317_152600    20130317_155820     20130317_155808

20130318_080322

Une fois cette étape franchi reste à posé le tulle par dessus, la aussi étape de réflexion importante, beaucoup d’essai aucun concluant, une idée en passant m’était venue mais j’osais pas la mettre en pratique j’ai essayé et essayé de recouvrir la jupe dans tous les sens car j’osais pas coupé dans le tulle, c’était ma première fois et j’étais pas très en confiance malgré le travail déjà réalisé et puis un matin je me suis dit je teste et si ça va pas je n’aurai qu’à racheter du tulle,  t’en seras quitte pour ton porte monnaie et pas celui de la mariée hein , car en cas de bêtise j’aurai pris sur mes deniers ! j’ai donc placé mes 6 mètres de tulles tout simplement en coupant un ovale dans le tulle à environ 1.50 m (longueur devant jupe) , force est de constaté encore une fois que j’aurai du suivre mon intuition puisque comme pour le drapé du bustier ça c’est fait tout seul, j’en aurai presque pleuré de joie !

20130313_212821

20130326_194821                                                                                                                   20130329_14311420130321_220057

                        Tulle posé, bouillonné réalisé et cousu, on aperçoit que j’ai déjà placé quelque guipures   & enfin la pose des œillets ( mes mains s’en souviennent encore)

J’arrive sur la fin, je demande à la mariée de bien vouloir venir faire une dernière essayage avec ses chaussures etc……avant que j’attaque les dernières finitions pour qu’elle puisse avoir la surprise quand je lui amènerais sa robe le jour J, (mais c’est sans compter lulu qui viendra quand même encore une fois l’essayer avec une excuse légitime de sous-vêtements) pour pouvoir faire les ourlets ^^ !

Séquence émotions pour elle :

   20130403_190854

Il reste donc pratiquement quinze jours avant jour J, la robe est pratiquement finie. Il me reste à posé les perles,  « fermé » le dos pour cause de dessous et elle sera prête pour accompagné la future Madame……..

En conclusion de cette expérience enrichissante, je retiendrais que je dois faire confiance en mes intuitions et être un peu plus sûr de moi, car mon amie m’a fait une confiance absolu sans jamais avoir peur du résultat.

Bien que mon conjoint m’ait dit de ne pas me lancer dans se projet car j’allais « bousiller », « foirer » et tous les synonymes du même genre existant (pour cause de jalousie vous m’en direz-tant), ce qui a sapé  ma confiance en mon peu savoir-faire et m’a forcé à relever ce défi coûte que coûte pour lui montré qu’il avait tord et que j’étais capable d’y arrivée………………………….. Maintenant  il est forcément très fier et m’a avoué qu’il étais jaloux car  je ne couds pas pour lui , je ne lui ai encore jamais rien fait !! euh bon encore un défi a relevé mais pas pour tout de suite

Jour J donc hier voici le résultat de mes environs 50 heures de travail de couture et non compté de réflexion essaies divers & compagnie, pour cette robe de mariée en taffetas de satin ivoire, tulle souple noir, guipure et galon satinée noir, perles de verres ivoire , gris perle et noir sur une robe de base en taffetas ivoire bien sur……………………..

Place à la magie

20130420_185816

20130420_185823

20130420_185831

20130420_185504

20130420_185728 20130420_185700 20130420_185642

20130420_180425

Ce qu’ils sont beaux , tous nos vœux accompagnent les jeunes mariées  M. & Mme CLOUIN

J’en profite une nouvelle fois pour remercier mes amis pour la confiance qu’ils m’ont accordés l’un & l’autre, je dédie cet article à Ludivine ma copine de longue date que j’embrasse très fort !

20130420_180418

Le top Péplum & ses accessoires……….

Le Top Péplum & ses accessoires……….

Comme beaucoup d’entre vous j’ai craqué sur le top péplum mais voilà comme je n’ai pas la bourse à Rothschild et que je ne trouvais pas dans le commerce quelque chose qui me convienne quoi de mieux quand on se sert d’une machine à coudre que de faire le top de ses rêves……….
J’avais repéré sur la toile des versions du Burda de aout 2012 seulement au moment je me réveille Août est passée depuis un certain temps déjà et c’est carrément mission impossible  pour ce procuré le Burda de août. Qu’à cela ne tienne je ne vais pas me laissé abattre, je fouine sur tous les sites Burda en quête du patron N°113 du numéro de août 12.
113_0812_b_large
J’ai donc finis par trouvé le patron tant convoité sur leur site anglais ( Hop le lien qui va bien http://www.burdastyle.com/pattern_store/patterns/peplum-top-082012) pas gratis évidement pour deux patrons en téléchargement et impression par nos soins une dizaine d’euros environs.
So in english, please……… donc je n’ai pas suivi les instruction dans la totalité, pour le coup encore un coup de chance les mesures sont aussi en cm.
Aller je vous livre ma version pour ce printemps très froid……….

 » Le Top « 

Donc comme vous le savez toutes on se caille  dernièrement quoique en ce magnifique dimanche nous avons enfin un peu de chaleur, donc
Le tissus de  base est une gabardine stretch mélangé laine gris chiné, la bande noir rapporté est en lycra, la dentelle de calais encore un Merci Mamie, le ruban de ma collec perso .
 C’est du Burda donc la taille c’était pas ça, pourtant j’ai coupé un 40-42 car comme vous le constaterez plus tard, je suis servi niveau poitrine, j’ai quand même du beaucoup reprendre je me retrouve donc avec un jeu de pinces que j’ai rendu géométrique et symétrique aussi bien devant que derrière, la création du laçage c’est juste pour le style car la gabardine étant stretch pas besoin de système de fermeture tu l’enfiles et hop……….

La couleur passe partout me permet de l’associé avec presque n’importe quoi, tout de même  je lui est fait quelques accessoires.

 » Ses accessoires  » 

On commence par du classique:

 un pantalon

Entre le slim et le cigarette avec une ceinture rapporté en lycra pour le confort patron Burda de je ne sais plus quel mois je chercherais si vous le souhaitez

Une jupe fourreau tiré d’un patron jupe crayon petit citron

( pour la petite histoire je dois faire une jupe crayon pour maman que je n’ai pas encore faite, comme j’avais déjà décliné ce même modèle pour ma fille et j’avais eu certain soucis à l’ajustement et aux pinces, je ne savais si ça venais du patron ou du faite que ma fille n’est pas beaucoup de hanche et bien non c’est bien le patron, même problème pour moi donc on va passer par la case toile pour maman c’est perdre un peu de temps pour en gagner par la suite……….)

Vous remarquerez mes premier essaie de pose de pressions……….

 Un boléro

En grande frileuse, il fallait que je couvre mes petits bras j’ai donc fais une petite veste pour me réchauffer, tiré d’un patron de yourstylerocks.com, largement modifié rajoue de col, manche légèrement ballon en haut et pagode bas

Les difficultés  rencontrés sur l’ensemble :
– Beaucoup de reprise au niveau de la taille pourtant j’ai bien pris soin de prendre mes mesures, mais comme j’oscille par certain endroit entre le 40 et le 36,  c’est difficile de choisir la taille à couper.
– Les bonnes résolutions à retenir pour éviter les écueils couper du 38 et agrandir les pinces poitrines, rétrécir la taille rajouter en longueur buste puisque j’ai un grand buste, pour le bas rester sur un 38 rétrécir la taille et allonger les pinces …….
Pour profiter de cette belle journée de printemps enfin,  je vous ai fait des looks en photos, je remercie au passage mon chéri qui a essayé tant bien que mal de faire des photos potables mais il n’est pas un pro donc soyez indulgent……….
Ensemble Pantalon
Le chien s’en mêle, Voici Héclair Labrador croisé Malinois

 Ensemble Jupe
Mais Oui c’est toi le plus beau !

Zoom sur le dos
C’est bon y’en a assez arrête !
aller !!!
Stop fin de série…………….
Un rajout des crédits en vrac : Chapeau Borsalino pour La Redoute, Escarpins à plateaux rouge cerise pour La Redoute Création, Lunette de soleil Ray Ban (monture et verre à ma vue, myope comme une taupe), Collier et pendentif Ours Luzaka, Montre bracelet Esprit…………….
sinon les jours de relâche c’est plutôt ça mon genre ^^

Ma & Sa première Robe de Bal……….

Ma & Sa première Robe de Bal……….

En pleine réalisation de mon grand défi du 20 avril, ma merveilleuse fille me dit, et moi qu’est-ce que je vais mettre le 20 et bien euhhhhhhh comment dire je ne sait pas moi, une culotte pour commencer, non ??
Oui mais maman tu comprends je n’ai pas de belle robe à mettre pour ce jour !    Mais ma chérie, je t’ai fait une super robe à noël seulement si tu n’avais pas couru, sauté etc…….. la robe serait toujours en vie et pas toutes les coutures arrachés :(((( (enfin j’exagère juste deux car Célia n’a pas compris qu’on ne court pas avec une robe pas fait pour çà ! non mais).
Après une longue et pénible conversation, couinement et « bêbêtage » du genre je finis enfin par dire on verra si j’ai le temps et si j’ai du tissus pour car je ne veux pas en acheter exprès vu ce que tu fais avec tes affaires ……. enfin vous avez compris.
Et dans ma malle aux trésors (enfin seulement pour moi) l’idée me vient à mais oui Mamie m’a donné…….. vous me direz que j’ai une super grand-mère et bien sachez le c’est le cas car grâce à Mamie encore une fois Célia va avoir sa première Robe de Bal……….
Donc de grand coupons de coton blanc à motifs sur fond de trame (tissus gracieusement offert à ma grand-mère par un ami de ma mère, vous suivez n’est-ce pas ! Donc merci Kimo) que voici, que voilà :

Un patron de robe style année 50 de  » yourstylerocks.com – Past Perfect Contest – 50s Fashion », comme je me sens tellement « douée » je me permets le total in english  (ouf y’a les mesures en cm, quand même)
Donc pas de difficultés majeurs ou ….mineurs, je me suis même réconciliée avec les fermetures à glissière, et oui nous étions quelques peu en froids elles et moi, depuis le remplacement de celle de la veste à mon beau – frère……. et dans ma lancé la robe est devenu un ensemble……….
 Le Bustier revisité style Corset :

retrait des bretelles, rajout de passepoil contrastant pour l’effet corset, ruban satin et pose des œillets.

La jupe longue et sa crinoline :

Fond de robe ou crinoline maison (récupération d’une base sur une robe devenu trop petite)

Admiré le résultat ou pas, pour l’occasion une séance photo sur la terrasse avec une température de……….. 13° même pas peur !

Pour l’occasion je lui ai prêter mon chapeau et mes chaussures (crédit : Borsalino feutre noir La Redoute et compensée nude New Look)

De Face………. (tiens toi droite et non cambré ai-je dis !)

De Dos ……….

Le Laçage ……….

De Profil ……….

Pour le Fun ……….

Et voilà Sa première Robe de Bal, bon je file j’ai la mienne à faire maintenant……….