Marilyn is back……

Pour le mariage d’une de ses amies au mois d’août 2014, ma Belle – sœur m’a passé commande, la feuille de route : une robe bustier blanche.

Pour ce faire, je lui ai proposé un modèle Burda que j’avais déjà réalisé ici , il s’agit du modèle 115 du mois mars 2013, j’ai modifié la jupe de tulle froncé, par une jupe corolle à pli plat ourlet rouloté longueur cheville sans jupon pour un tombé fluide. Le tout dans une microfibre blanche qui ne froisse pas.

Cette robe a voyagé mais elle n’a pas l’a porté, car le temps et le lieu du mariage ne lui a pas permis. Cependant il y a peu l’occasion c’est présenté d’enfin étrenné sa robe. Lors de la soirée annuelle du M.C.V. Moto club de Villepreux (78) dont je fais partie, nous avions convié Mélissa à se joindre à nous. Cette année le thème était soirée de gala et elle avait la robe pour aller avec…….. on admire :

20150117_223538

20150117_223545

Et la je me rends compte qu’on voit le dos du soutien – gorge……

20150117_223559

20150117_223607

Le fond rose framboise n’aide pas du tout au rendu des photos mais j’avais pas tellement le choix, mais la robe est bien blanche, d’ailleurs des petites mains m’ont aidé au montage de la robe et on peut voir qu’elle est bien blanche et non écru :

20140723_114415

20140723_205024

Aller on vous Bises , nous on a passé une super soirée au M.C.V

10921611_353399004864256_1166077028239405034_o

A bientôt, Wil. & Mélissa

  • Fournitures :   Microfibre blanche (6M)  Les coupons de Saint pierre      15 € le coupon de 3 mètres
  •                           Fils Coast duet – Tous tissus à Chalette (45)                         6 € la bobine de  500 métres
  • Patron :           Model 115 Burda magazine 03 / 2013
  •  Niveau intermédiaire               Coût moyen du modèle 40  €
Publicités

Sewing for the man ou la copie presque parfaite…..

Après les bouleversements « blogoshpérique couturesque  » des derniers jours, je vous propose  :

Une reproduction d’un modèle de Sweat de la marque cité en – dessous qui est proposé sur leur site  ici

Bimota & moi…….

 

Une grande première j’ai fait une couture homme, bon je vous rassure un modèle par forcément compliqué mais qui me demandait de la broderie.Le plus périlleux :  à effectuer avec une machine pas du tout fait pour cela et qui va rendre l’âme sous peu…..

Pourquoi Bimota & moi, parce que Bimota c’est ceci :

10917418_329122033958255_4265554090313845669_n10505427_265288843674908_181594153055320239_n

Une moto, et pas n’importe laquelle, c’est celle de mon beau – frère unique & préféré (Billip)). Avis au connaisseur (et au « connaisseur » pas) il s’agit du modèle YB9 SR 1995, Bimota fait des modèles uniques ou presque,  il en existe très peu en France et encore moins en état de fonctionnement.

A moto unique, il lui fallait le sweat pour aller avec. Il existe bien évidement les produits dérivés de la marque, seulement mon Billip,il voulait le Sweat avec les détails du t-shirt et ça ne se voit pas sur la photo mais en bas à droite on voit les détails techniques de la moto, bien sur pas la sienne mais tout est possible en couture il paraît :

Felpa_Bimota_CAPP_grigia  TSHIRT_LOGO

 

 

Pour ce faire, j’ai choisi un modèle de base de chez Lekala le #6103 , pour rappel Lekala propose des patrons sur mesures pour un prix très réduit, vous recevez en PDF votre patron à vos mesures avec la possibilité de les personnalisés le plus possible, les marges de couture sont aux choix. Il ne reste plus qu’à assembler et découper. Pour environ 2 €, la seule difficulté majeur c’est que les instructions de montages sont parfois très succinctes et en anglais, pas de métrage de tissus proposé ni de plan de coupe , je conseille au débutant de préféré des modèles simples pour commencer.

Pour en revenir à nos moutons euh à notre sweat….

 

 

20141001_155109-2   20141001_155109

20141001_155117 (2)      20141001_155117-2

 

20141001_155201

 

La copie est presque parfaite , car elle nécessite que je la reprenne  le modèle loose est plutôt over-size car je suis en train de retirer entre 5 et 6 cm sur les emmanchures et les côtés, donc si vous le commandiez , prenez le en compte ! Donc vous ne verrez pas le sweat porté par son propriétaire…..

 

pour les broderies  j’ai utilisé  Cotton jet à coudre et du Vliesofix grande largeur le tout chez Rascol,  détails pas assez réussi à mon goût :

20140921_124754 20140922_150212 20140920_195017_LLS 20140920_193903_LLS

Les marques sont déposées, mais le modèle ???. Il existe tout de même de grande différence entre l’original et les finitions de ma copie, outre les détails techniques de sa moto, j’ai également rajouté un logo de ma création « Dacquay Team » ce qui le rend encore plus unique.

Vu les sueurs que mon donné les broderies, ça valait bien de boire un petit coup avec tonton……

20140629_133320 - 2

  • Fourniture :   Molleton  sweat-shirt blanc tissus.net                                 17.95 € le mètre
  •                          Jersey interlock rouge Tissus.net                                         14.95 € le mètre
  •                          Bord côte blanc Tissus.net                                                     11.95 € le mètre
  •                          broderie et divers                                                                     20.00 €
  •                          Fils Coast duet – La Maison du canevas                                 3 € la bobine
  • Patron :           Lekala #6103                                                                            1.50 €
  •  Niveau débutant                              Coût environ  140 €

 

le prix d’achat du sweat de la boutique en ligne Bimota  est de 57 €  soit 83 € de moins , pour le coup le mien est beaucoup plus cher, maintenant je ne connais pas la qualité de matière première utilisée, et il sera le seul à avoir le mien…..

A bientôt,

Wil….

Le plagiat qui secoue la Bloguocouture……

Un bonjour à mon petit lectorat et au nouveau qui passerait par là …..

J’avais prévu un article à paraître aujourd’hui mais, je vais changer sur le sujet. En effet, depuis le 19 janvier dernier la sphère  couture est très remuée par l’article de Vicomte de Boisjoly ou aussi connue sous le nom de Biquette pour ses intimes entre autre par Saki, que je suis fidèlement depuis les débuts de mon blog. Sans reprendre la teneur de leurs articles et pour résumé, il s’agit de plagiat.

Je le fais rarement et c’est peut être un tord, je vais réagir et commenter ce sujet. Il ne s’agit pas la de faire la polémique ou la critique de un tel ou d’une marque mais de ma vision personnel, je laisse à chacun le soin de commenter l’article, aucun commentaire ne sera modéré pas la censure.

Comme vous avez pu le voir à la télé et autre support médiatique, le monde de la couture et du D.I.Y connais un regain d’engouement assez phénoménale. Entre autre depuis la diffusion de l’émission Cousu Main . avant il se cantonnait au magazine et autre support informatique qui avait déjà permis un retour en force grâce aux réseaux sociaux et autre….. Dans le monde de la couture dont je fais partie puisque je blogue, je commente, je suis d’autre blogueuse et que je participe en consommant des produits dit de loisirs créatifs. je couds depuis plus longtemps que je ne blogue, je ne produis pas forcément d’article à chacune des pièces que je couds, très souvent par manque de temps, et aussi parce que comme tout un chacun j’ai une vie, des enfants et un futur mari à m’occuper sans compter les chiens, le chat, enfin bref je m’égare….

images

J’ai commenté sous l’article de Biquette, que le monde de la couture connais aussi ces dérives, la preuve puisque là nous parlons de plagiat, le plagiat d’une marque presque sacré selon certaine, marque starisé pour d’autre etc…

#aime comme marie

Comme tout le monde (moi aussi j’ai eu ma période « mouton ») j’ai acheté un patron, Manufacture, je me suis dit que pour le prix fallait rentabiliser et bien c’est pas le cas et si j’avais été plus attentive je ne l’aurai pas acheté pourquoi en toute confiance je me suis bon L – LL pour les tailles ça le fera, et bien non çà le fait pas , j’avais relevé les deux tailles et j’ai fait la plus grande pour ma maman, moi a priori je rentrait dans le L, j’ai fait les essais sur moi- même lors des coutures intermédiaires arrivée là j’étais trop juste aux manches et aux emmanchures sur  du LL  ça laisse songeur au vu de mes mensurations. Je vous le donne en mille je n’ai pas rentabilisé qu’elle est l’intérêt de dépenser 15 € si tu dois reprendre ou redessiné des tailles…… Maman ne porte jamais sa veste , j’en conclut qu’elle n’est pas non plus à l’aise dedans. de façon j’àchète très peu au indépendant surtout plus de patron pochette, seulement en téléchargeable et qui rentre de ma fourchette de prix. Aime comme Marie n’en fait pas partie.

Je ne suis pas modéliste, mais les points avancés par Biquette me paraisse parfaitement cohérent et pour moi le plagiat est avérée, mais voilà ce qui me fait réagir c’est surtout que ce n’ai pas la première fois, ce n’est pas non plus la seule marque qui en ai accusé, on ne va pas toutes les  citées et encore moins faire leur procès, je ne suis ni juge , ni jury, toutefois comme je l’ai écrit, le plagiat n’est pas accidentelle mais bien intentionnelle et je le rappelle c’est un délit punis par la loi. Bien évidement la blogosphère ne peut se faire avocat, ni plaidé pour les auteurs plagiés, il n’y a que les auteurs qui puissent le faire. Il semblerait que l’information ai été dirigé aux auteurs concernés est-ce un goutte d’eau dans la mer, l’avenir nous le dira…. ou pas. Ne peuvent se targuer de professionnel que les personnes diplômés , ayant reçu des formations valables dans ce sens ou une expérience due à de longue année. Rappelons tout de même qu’il existe de grande école pour ça !

J’ai lu que se qui dérange c’est surtout la non-réaction, qu’aucune réponse ne soit fournis aux clientes qui se sentent floué ou trompé. Moi ce qui m’insurge c’est le manque d’éthique et de conscience professionnelle, le fait qu’on vende un savoir-faire qu’en réalité on ne possède pas

Je sais bien que  de nos jours avoir une conscience c’est un peu surfait, sauf que moi j’y crois, et que j’applique mes convictions au quotidien. Je ne me vente ou ne vend des compétences que je ne maîtrise pas, car à coup sûr ça me retomberait déçu, car tout finis toujours pas se voir et se savoir. Le plagiat en couture n’est pas une nouveauté, le plagiat dans tous les domaines encore moins. Il n’y a aucun secteur qui soit épargné. C’est bien d’ailleurs pour cela que les cabinets en propriété intellectuel existent.

Ce qui est encore plus dommageable pour le monde de la couture puisque c’est une activité qui pourtant permets de créer de façon presque illimités. J’écris bien presque car laquelle d’entre nous ne c’est pas inspirée de sa voisine ou n’a pas été réinterprété à sa sauce la robe d’un grand couturier, ou bien encore reproduit un modèle d’une marque précise en changeant quelques détails. Toutes les blogueuses couture le font, moi la première, aussi la plupart insiste bien sur le fait que ce soit une reproduction ou bien une interprétation du modèle d’untel ou bien qu’elle s’est inspirée de la créa de la copine blogueuse. Il reste primordiale de rendre à César ces lauriers surtout si tu copies sa couronne…..

Le monde de la couture amateur change et pas forcément pour le mieux, en effet j’ai lu et écrit moi-même qu’on en vient à devoir faire, créer et porter le dernier patron à la mode avec forcement le tissus qui va bien, les patrons des indépendants ne sont pas forcément bon marché ca c’est sur, les derniers tissus de chez machin chouette encore moins et moi je ne cautionne pas ce consumérisme. Hors de question d’aller dépenser l’argent que je n’ai pas dans des patrons ou des tissus juste pour être en raccord avec la blogo.

Excusez-moi de le dire mais c’est parfaitement ridicule et en plus pas à la porter des bourses de la majorité des couturières qui jusqu’à présent n’ose pas le dire.

Je suis certains blogs mais pas tous, je ne suis que ce que j’apprécie et surtout  les réalisations / créations qu’importe que le modèle soit dernière mode ou vintage (voir je m’y promène souvent) . J’aime la qualité de leur travail mais parfois leurs échecs ça me permet surtout de progresser ou de me lancer des défis pour faire certaine pièce que je n’oserai pas forcément faire.

Comme je l’ai déjà écrit, c’est à celle qui sortira la pièce à la dernière mode avant les autres, comme dans une court de récré ou il faut être habillé avec tel marque et avoir les chaussures « bidule » pour faire partie des élites. Pour moi la couture est pragmatique, et utile  je ne couds que ce dont j’ai besoin et que ce qui rentre dans mon style vestimentaire, qui se marie avec ma garde-robe et bien évidement qui rentre dans le budget que je m’impose, mettre un prix exorbitant dans son tissus pour faire une très belle pièce pourquoi pas mais d’exception alors.

Je préfère coudre à mon rythme et sans pression, si mes visiteurs n’aiment pas mon univers, ils ne sont pas obligés d’y revenir, quand j’aime une pièce de la voisine je lui dis ou pas d’ailleurs, il est vrai que les couturières ne mettent pas de critiques négatives elles s’abstiennent, de peur de perdre du lectorat ou des « followers », moi la première d’ailleurs ce qui m’amène à me remettre en question.  Pourquoi est-ce que je ne post aucune critique en commentaire est-ce cette peur qui me pousse ou l’envie que la couturière ne soit pas déçu. J’opterais plutôt sur la déception de la couturière car je ne touche pas un lectorat de grande envergure et j’ai très peu de followers, j’en aurai certainement encore moins après, mais bon. c’est une remise en question purement personnelle.

Aussi je vous pose les questions suivantes :

Quel est votre mode de consommation par rapport à votre passion ou votre loisir quel qu’il soit ?

Comment abordez-vous la couture au quotidien ?

Qu’aimeriez-vous voir changer dans la blogoshpère de la couture ?

Moi je vais continuer d’aborder la couture avec ma philosophie afin de consommer de manière utile et intelligente

A bientôt,

Wil.

Birthday coat……(tout chaud #3)

En septembre l’anniversaire de ma fille euh « grandeeee » jeune fille, Célia est arrivée. A cette occasion et comme elle n’avait plus de manteau d’hiver, je me suis fait violence et je lui ai fait une cousette. enfin deux. J’avais trouvé un patron bien sympathique sur le site de Lekala que j’avais pris aux mesures de Célia. Ma grande fille elle aime, elle adoreeeeeeeeeeee les manteaux, blousons, veste gilet Style biker. En cuir, en laine, en molleton enfin bref vous l’aurez compris, toutttttt   style biker !

Je ne sais pas si vous êtes dans le même cas que moi, mais mon ado est fachée avec les gilets et les pulls, les rares fois ou elle en met, elle sort sans veste ni manteau, ou juste sa veste simili. quand il fait 0° à -2° ça fait un peu léger quand même. Comme ça m’horripile de la voir sortir sans rien sur le dos (alors que son armoire est plus fournis que la mienne soit-dit en passant). J’ai combiné l’ensemble et lui ai fait un beau manteau doublé ouatine et coton ainsi elle aura chaud même en t-shirt en dessous.

Pour me motiver encore plus, j’avais récupéré  quelques trésors dont un beau coupon de drap de laine gris chiné, doublé de ouatine et un beau coton à pois dans les tons de gris. je n’ai pas matelassé ma ouatine toutefois j’ai l’ai monté en partie tailleur.

Et voilà Joyeuse anniversaire………. 13 ans c’est important !

20141005_155602 (2)

20141005_155644

20141005_155652

20141005_155700

20141005_155740

20141005_155746

20141005_155801

20141005_155828

20141005_155822

Mademoiselle était ravie, elle l’a mis deux mois, et bien oui si peux pourquoi pour la simple et bonne raison qu’il était très juste, entre le moment ou j’ai commandé le patron (printemps 2014) et le moment ou j’ai cousu son manteau (septembre 2014), Célia avait beaucoup changé morphologiquement mais bêtement je n’avais pas repris c’est mesure, mal m’en a pris ……….Pour une fois elle a été extrêmement soigneuse vu le temps passé dessus.

à bientôt,

Wil……

  • Fourniture :   Drap de laine 100% laine gris chiné
  •                          Oautine
  •                          Doublure Coton à pois les Coupons de Saint-Pierre
  •                          Fils Coast duet
  • Patron :           Lekala 4336 modifié par des ajouts de godets donnant un effet péplum à l’ensemble
  •  Niveau intermédiaire – avancé

Coral Jumpsuit…

Malgré les derniers évènements de ce début d’année 2015, je vous souhaite tout de même le meilleur pour cette nouvelle année !

bonne-annee-2015

Pour commencer cette nouvelle année, je vais  essayer de rattraper mon retard de publication encore une fois, je couds, un peu , voir beaucoup parfois, je n’ai pas toujours le temps de prendre mes cousettes en photos et parfois encore moins le temps de faire les articles qui vont avec .  Pourtant depuis le mois de juin 2014 j’ai cousu pas mal de chose pour l’été dernier comme le combi-short fait pour ma fille.

Modele 127 Burda du mois juin 2014, Célia avait flashé, aimé, adoré presque supplié pour l’avoir, n’étant pas très soigneuse je couds rarement pour elle. Elle la voulait corail, c’était la couleur de l’été une fois encore, et puis je voulais me coudre quelques modèles de La Maison Victor été 2014 (Magazine toujours disponible sur leur site ici ) dont la Jupe Coppacabana justement en corail.

Nous avons donc choisi ensemble un superbe jersey corail vendu en coupon de 3 mètres chez les Coupons de Saint – Pierre . Couleur et tenu assuré.

Aucune modification au modèle, bien coupé tombe parfaitement, le seul bémol ce sont ces grandes bandes à nouer sur la poitrine qui font d’ailleurs tout le charme du modèle, mais qui passent leurs temps à se dénouer, je pense que je vais finir par les coudre ensembles et voilà le résultat :

20140704_175854

20140704_175708 (2)

Model 127 Burda 06 / 2014

20140704_175721 (2)

20140704_175820 (2)

Model 127 Burda 06 / 2014

20140704_175652 (2)

Model 127 Burda 06 / 2014

20140704_175641 (2)

Model 127 Burda 06 / 2014

20140704_175728 (2)

Model 127 Burda 06 / 2014

Et voilà je n’ai pas l’aire comme ça , mais j’ai 13 ans……..

20140704_175635 (2)

Un petit aperçu de la Jupe Coppacabana de la Maison Victor

20140722_171058-1 (2)

  • Fourniture :   Jersey de coton Les coupons de Saint pierre                       10 € le coupon de 3 mètres
  •                          Fils Coast duet – La Maison du canevas                                3 € la bobine
  • Patron :           Model 127 Burda magazine 06 / 2014
  •  Niveau intermédiaire               Coût moyen par modèle 7 €

En aparté

coupons-de-saint-pierre-1416795698

Je commande beaucoup chez eux, je n’ai jamais été déçu, en cas de soucis de commande le service client est au top et le geste commercial toujours assuré. c’est un des rares sites de vente en ligne qui n’est pas des frais de port monstrueux, la livraison est super rapide les prix sont abordables et attractifs, pour moi qui habite en province c’est parfait.

Le must c’est bien évidement d’y aller on y trouve toujours son bonheur et parfois d’heureuse surprise. Lors de ma virée parisienne en novembre dernier , j’y ai d’ailleurs déniché de façon inespéré un coupon de 3m de jersey de soie écru pour 20 Euros qui servira pour ma tenue de mariage, ainsi qu’un coupon de doupion de soie bleu turquoise foncé de 3m pour 20 € également .

Ils ont bénéficié d’une belle publicité grâce à l’émission « cousu main » et ça m’a fait très plaisir que pour une fois on mette l’accent sur des produits abordables et non sur les derniers tissus à la mode, que je ne pourrais m’acheter car ma bourse ne me permet pas de mettre 18 € dans un mètre de tissus. Je vois la couture de façon pragmatique et utile. Bref…..

Je vous dis à bientôt,

Wil….