Ca valait bien un article……………… Lecture !

Chère Lecteur de l’article suivant, ne soyez pas déçu !

Eh bien non aujourd’hui il ne s’agira pas de couture mais bien de lecture, une fois n’est pas coutume je vais changer de registre donc surtout ne cherchez pas  quel tissus ou quel modèle car parfois couture rime aussi avec lecture donc en ce jour le modèle sera :

La Gardienne de l'Oméga (La société - Tome 4) De Angela Behelle - La Bourdonnaye

A part le fait de posséder le même chapeau (voir articles précédents), sachez qu’il ne s’agit absolument pas de moi sur cette photo (ça aurait pu quand même mais euh et bien ……….. non ^^)………. Donc je pose le sujet :

La gardienne de l’Oméga de Angéla Behelle

« Quoi ou ni ne qu’est-ce » (pas très français mais ce matin j’ai envie)

Parut hier soir au Édition La Bourdonnaye ce tome est la suite d’une série de roman de Angela Behelle (et hop un petit lien http://www.labourdonnaye.com/produit/53/9782824202082/La%20Gardienne%20de%20lOmega%20%28La%20societe%20-%20Tome%204%29)

Angéla c’est qui, comme elle se définie parfaitement bien elle même pour reprendre ces mots, c’est vous c’est moi c’est chaque femme que vous croiserez au détour d’une rue. C’est surtout une femme qui mène sa vie de femme, de mère et d’épouse de front, toute en étant active elle trouve encore le temps d’écrire pour nous ! Bref si vous Googlelisé son nom vous trouver matière à réflexion.

Et elle écrit quoi me direz-vous et bien des romans (forcements) pour les filles ! (mais aussi les garçons)

En aparté, cette série est souvent comparé au fameux fifties sadets, elle est l’auteure française à ce que serait E.L. James l’américaine, je ne vais pas contester par la forme puisqu’elles écrivent sur le même « thème » toutefois sur le fond je vais « baragouiner » un peu, bien que je ne sois pas critique littéraire, la manière d’utiliser le langage français et bien différent d’un livre à l’autre (valable pour n’importe quelle lecture me direz-vous)

Et bien moi j’y tiens, tout en gardant à l’esprit qu’un auteur traduit d’une langue à l’autre dépend fortement de son traducteur, le fait est prouvé (par quatre) qu’Angéla ne nous mets pas des « oh putain « à toutes les lignes et qu’elle sait utiliser toutes « les nuances » de la langue française sans la tourner en dérision à chaque phrase. Donc un grand merci pour avoir sauvé mon intellect et gardé mon intérêt en haleine tout au long de ces quatre tomes ! Et des suivants à venir! Car même si j’aime les lectures légères et divertissantes, j’aime aussi enrichir mon vocabulaire ou dans ce cas précis le garder sain et sauf !……….fin d’aparté !

Donc j’ai lu :

Ces premiers tomes sur un laps de temps très court, puisque j’ai découvert cette série début mai, un peu par hasard en faite, et lu les trois premiers tomes en deux jours (ce qui explique certainement le manque d’article du moment, en faite oui et non voir prochaine article !)

Sans vous faire l’apologie et le résumé de chaque tome, lecteur  sachez qu’une fois intronisé au sein de la société vous ne pourrez plus vous échappez (euh pardon je me laisse distraire), La série a pour lieu la plus belle capitale du monde (ce qui permets à nous (ancien) parisiens de redécouvrir la ville lumière sous une ombre différente) ou nous ferons la rencontre au fur et à mesure des membres de la Société, de leur histoire personnel, de leur vie actuel avec un aperçu de leur futur, certain membre devienne récurant en fonction des tomes et tisse la toile de cette série. Il nous ouvre simplement les portes d’un domaine convoité que nous aimerions pouvoir intégrer à notre tour  (seulement moi je n’ai pas les fonds disponible à la cotisation annuel et pourtant mon nom est celui d’une grande marque de Barbecue, « oh putain » je ne suis pas née dans la bonne branche familiale).

1- Pour planter le décor il vous faudra lire « Qui de nous-deux ! » (http://www.labourdonnaye.com/full_content/flip/97) ou vous ferez la charmante rencontre d’Alexis, un étudiant un peu particulier aux yeux de Mickaêlla, qui se demande, lequel des deux étudie l’autre si j’ose dire !

Qui de nous deux ? (La société - Tome 1) De Angela Behelle - La Bourdonnaye

2- Ensuite accompagné de Hermine et de « Mission Azerty » (http://www.labourdonnaye.com/full_content/flip/111), nous découvrirons les rouages et fonctionnements de la Société et le meilleurs moyens d’y rentrée. ^ (J’ai beaucoup apprécié se second tome qui se déroulait dès le départ un peu chez moi puisque j’ai étudié « à Place d’Italie»).

Mission Azerty (La société - Tome 2) De Angela Behelle - La Bourdonnaye

3- Pascaline rendra  » à votre servie » à la Société ( http://www.labourdonnaye.com/full_content/flip/152) ou comment trouver trouve son prince charmant (avant minuit) tel une cendrillon moderne sans ses demi-sœurs ignoble !

À votre service ! (La société - Tome 3) De Angela Behelle - La Bourdonnaye

4- Grâce à Lou et à « La Gardienne de l’Omega » (http://www.labourdonnaye.com/full_content/flip/178) nous saurons que rien ne sort ou ne rentre au sein de la société par hasard.

La Gardienne de l'Oméga (La société - Tome 4) De Angela Behelle - La Bourdonnaye

Pour la critique car il en faut bien une :

Après lecture des premières pages. Le premier tome m’avait laissé un « chouillat » perplexe, comme il était comparé et critiqué en fonction de sa « rivale américaine », je suis partie sur une terrain un peu conquis auparavant par ces fameuses cinquante nuances pour me rendre compte que la comparaison n’était pas fondée et encore moins soutenue, même si le thème de fond reste globalement l’érotisme et tout ce qui peut s’y rapporté, sa présentation et son style d’écriture n’est absolument en rien comparable, d’où ma « perplexitude » à la fin de ce premier tome dévoré en quelques heures.

Sans en faire grand cas tout de même je me suis lancée à l’assaut de se second tome en laissant mon partie pris de côté pour ne m’intéresser qu’à l’histoire en elle-même, et « pof »  j’avais enfin compris ce qui me manquait au départ, l’intrigue car en effet le lecteur est intrigué enfin surtout moi, elle était là bien en évidence pourtant, cette envie d’en savoir plus à chaque fois, je suis un peu lecteur compulsif, quand je commence faut que je termine au risque de me coucher tard voir de ne pas dormir du tout, le bon roman sera celui que fera en sorte que je ne puisse aller me coucher car je veux absolument savoir la suite !

c’est alors que sans appréhension aucune je me suis laissé tenté par le tome 3 à une heure absolument indue mais bon, je voulais savoir plus,  vous me comprenez ! et puis la pour ma plus grande horreur ou est le tome 4 et bien pas encore sortie zut va falloir que j’attende et bien mes amis j’ai attendu dans un état de fébrilité important (non  mais tout de même) ce tome 4 que j’ai acheter hier soir et lu jusqu’à une heure improbable qui m’a encore laissé sur ma faim dans l’attente du tome 5.

En résumé je dirais que le tome 1 présente une histoire qui se suffit à elle seule mais qui donne envie d’en savoir plus sur  les membres qui la constitue que le récit du tome 2 rejoins quelque peu le tome 4 sur le fond car un peu cousu de fil blanc j’ai deviné la fin bien avant de la lire mais je l’ai lu tout de même pour les  rebondissements à foison et surtout pour connaître en détails la réaction des personnages, le tome 3 nous amène à rencontrer une vrai cendrillon moderne et encré dans l’air de son temps que m’a contaminé par son petit romantisme, le tome 4 nous plonge dans certain rouage et adage du à son thème pour nous planté un « remaniement ministériel » pourrais-je dire des fondations de la Société et présente quelque peu le devenir de la série………. Donc suite au prochaine épisode que je lirais sans aucun doute !

Pour finir, je dirais que jusqu’à présent il n’y a que très peu de série littéraire qui m’ai assez tenu en « haleine » pour que j’en lise tout les tomes et/ ou que j’en attende la suite, je dirais qu’a ce jour j’en compte brièvement 5 ou 6 ce qui me paraît peu au vu du nombre total de mes lectures et de série existante, car je couds certes mais je lis beaucoup et souvent et depuis l’apparition des livres numériques encore plus……..

Donc chère Angéla, si vous avez pris le temps de lire cet article sachez que je suis tombée sur vos écris un peu  par hasard, mais que ce hasard n’est en rien responsable de mon « engouement » pour vos romans, léger et croustillant comme un gâteau savoureux, que j’attends le prochain tome comme un attendrait la pâtisserie de sa grand-maman le dimanche quand on est petit, avec appétit et tendresse………………..

Ça valait bien un article……….Lecture !

Wilegna

Publicités

Une réflexion sur “Ca valait bien un article……………… Lecture !

  1. Chère Angélique, ce fut un réel plaisir de lire ces lignes. J’en avais demandé une ou deux …vous m’en offrez un article. Je vous en remercie du fond du coeur; Je vais m’intéresser de près au contenu de votre blog..parce que oui, en plus d’être une mère, une épouse, et autre accessoires… je tricote, crochète, cuisine… autrement dit…j’ai des tas de défauts aux yeux de mon homme lol… (je plaisante bien sûr !! )
    Au plaisir de vous croiser de nouveau .
    à vite
    Amicalement
    Angela

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s